slide 2

Les derniers news de l'IPEF ...

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s
 

  image002


 Mars 2015 - N° 19

Edito

Bonne nouvelle : il n'est pas trop tard !   

Biblio : zoom sur deux livres

Bienvenue !  

Cours de l'IPC : le relativisme dans la pensée 

Si on jouait?  : Happy Week, le nouveau jeu familial d'Oxybul 

L'ipef en quelques mots                                                                                                                                                                                          


Edito :


 Chers amis,

40 ans !

Pour les jeunes, c’est un âge canonique, à tout le moins respectable. Pour les plus anciens, c’est celui de la force de l’âge. C’est en tous cas celui de l’IPEf en France, et je suis impressionné de tout ce qui a été fait depuis 1973.

A l’occasion des Rencontres IPEF des 8, 9 et 10 mai prochains nous évoquerons longuement tout ce travail et les souvenirs heureux que nous en avons, depuis les premiers Cycles de Base organisés à Paris chez Bernard et Claude Gaye jusqu’à ceux proposés actuellement (8 à 9 cycles en cours chaque année) en passant par la création de nouveaux cours, des conférences, des congrès, des formations d’animateurs, etc…Mais nous parlerons aussi des projets nombreux que nous souhaitons mettre en œuvre.

fdb

C’est pour dire combien la présence du plus grand nombre est souhaitée. Nous avons déjà plusieurs inscriptions d’amis étrangers (Belgique, Finlande) et l’un des conférenciers nous vient d’Espagne. La France sera-t-elle à la hauteur ?

Ces rencontres sont une occasion d’échanges fructueux et de création de liens d’amitié forts entre différentes régions, dans la bonne humeur et la détente. En plus, nous préparons des surprises…

A la joie de vous voir bientôt

François de Baudus, président de l’ipef  

fleche

Bonne nouvelle : il n'est pas trop tard ! 
Par Myriam Vermersch

 Vous avez raté les premières? Vous pensez que votre culture ne survivra pas à cette absence? Rassurez-vous !! Rien n'est perdu ! Il reste une séance à l'IPC !

 Le 15 avril 2015 de 20h30 à 22h30

  Thème : Le transhumanisme.
   Par Emmanuel Brochier, docteur en Philosophie.


 Pour rappel, les cours ont lieu à l'IPC-Facultés Libres de Philosophie et de Psychologie IPC . 
70, avenue Denfert-Rochereau
75014 PARIS

www ipc-paris.fr
01.43.35.38.50  

ou ipc.infos@ipc 

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter : Cécile GROS 06 08 74 03 90                                                               

fleche

 Et pour les Rencontres de l'IPEF?

 

Ouf !! Il n'est pas trop tard non plus !!
Alors venez fêter dignement avec nous les 40 ans de l'IPEF  !! Nous vous attendons nombreux et motivés. Ces Rencontres seront inoubliables !!
Les Rencontres de l'IPEF auront lieu à Tartigny le week-end du 8 mai 2015
Pour vous inscrire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Retrouvez-nous sur 

programme rencontre

 

rencontres 2014 groupe 1

Biblio : zoom sur deux livres 

par Brigitte de Baudus

Grands-parents débutants,

Adoptez la papy zé mamy attitude

Caroline Cotinaud,

Fist éditions 187 pages

ISBN978-2-7540-1399-4

Depuis l’annonce de l’attente d’un « petit » par votre fille, ou votre fils, jusqu’à l’accompagnement de l’adolescence de vos petits enfants, Caroline Ctinaud passe en revue tous les rôles qui vous incombent, vous les supers grands-parents !

Le dessin humoristique,de la couverture annonce un ton humoristique, parfois un peu trop moqueur.

L’auteur ironise sur les rêves de câlins et d’harmonie familiale, mais donne une fine analyse psychologique des boulversements à opérer. Le costume de grand-parent ne s’enfile pas si facilement, et l’apprentissage de la prudence du langage, de la sportivité à retrouver, de la générosité de l’attention et de l’emploi du temps, forment les lignes indispensables de la positive attitude.

A travers les situations familiales complexes, l’objectif affiché sera de favoriser une relation forte avec chaque petit enfant, sans interférer par le poison du jugement sur les liens parents-enfants. En cas de séparation du couple, ou autres traumatisme, les papy et Mamy peuvent jouer un rôle sécurisant, si toutefois ils gardent la juste distance.

En encadré rose apparaissent des conseils pratiques pour s’adapter aux situations nouvelles en évitant le ridicule de la grand-mère acculée à descendre le toboggan avec l’enfant ou d’avoir son chemisier éclaboussé d’épinards .

Mamy cœur a de l’humour et entend le communiquer. Même si l’abondance de termes « branchés » peut agacer, cherchons-y une aide pour ne pas se prendre trop au sérieux tout en évitant le piège de l’éternelle jeunesse. Une ligne d’équilibre pas facile à suivre en tenant ferme la menote du petit sur les chemins de l’enfance.

La finalité de ce rôle magnifique, n’est qu’amour à offrir , à recevoir, à partager.

Vivement l’ouverture du cycle grands-parents pour mettre en application et approfondir ces idées.

 

« Ceux du 11° étage, carnet de bord d’une famille catho en cité HLM »

Amaury Guillem

Les éditions du cerf, 193p.

ISBN9-782-204-10261-2

Qui sont ces gens des banlieux, ces banlieusards, dont on dit tant de mal et qui laissent courir leurs enfants dehors ?

C’est la question à laquelle une famille a cherché à répondre en vérité, en allant à leur rencontre. En vivant pour une mission de 18 mois au milieu de ceux dont tout le monde parle mais que personne ne veut croiser, la famille Guillem, les parents et trois petites filles, ont trouvé une source de joie inattendue.

Montez dans cet ascenseur qui parcourt du rire au silence et aux larmes la diversité de la vie des familles du bloc 47, cité HlM du nord de Marseille.

 

Ceux du 11ème étage

Bienvenue ! 

par Brigitte de Baudus

          Nous souhaitons la bienvenue à Augustin, quatrième enfant de Mathilde et Arnaud Lelong (futur animateur).

Félicitations à eux !

Affichage de lelong001.jpg en cours...

fleche 

Cours de l'IPC : le relativisme dans la pensée 

par Brigitte de Baudus

 

Résumé du cours de Monsieur Bruno Couillaud 

Le relativisme est-il un mot à seule connotation négative ?

« Le relativisme ne conçoit rien comme définitif et ne laisse comme mesure ultime que le propre moi et ses envies. », d'après la définition de Benoit XVI

I-Qu’est le relativisme ?

Auguste Comte affirme que la science ne doit plus chercher les causes, mais établir des lois :

« Tout est relatif, voilà la seule chose absolue » dit-il.

Mais si tout est relatif, cette proposition est elle-même relative. Elle nous place dans une contradiction indéfendable.

- Le totalitarisme du relatif empêche les individus de se référer à une seule vérité, lorsqu’elle est universelle et évidente, voire démontrable. Aucun accord des esprits n’est plus possible.

- En politique le relativisme conduit au totalitarisme. « Tout est négociable » engendre la loi du plus fort, ou du marché : y compris les fondements de notre civilisation.

- Pour la culture, le multiculturel conduit à un nivellement des cultures et une perte de la dignité qui laisse place au péril de l’asservissement (cf Benoit XVI, caritas in veritate n°26)

- Le relativisme moral : Suivre la nature selon le physicisme ou biologisme, introduit une division intérieure en l’homme. Cf Jean-Paul II « L’âme c’est l’acte du corps » (veritatis Splendor n°33 et 48) L’unité de la personne exige de respecter la personne comme fin et jamais comme moyen. Si l’on coupe le corps de l’âme, le corps est utilisable, séparable…

- Enfin : relativisme par rapport à la connaissance : relativisme gnoséologique C’est l’attitude des sceptiques.


II- La connaissance dépasse le sujet connaissant, elle transcende la seule représentation pour atteindre ce qui existe en soi. Elle dépasse les faits pour atteindre l’essence des réalités.

Elle n’est pas seulement nominale, elle est aussi conceptuelle. Elle dépasse l’expérience individuelle.

Exemple de la mobylette :

  • pour la mère, c’est l’angoisse

  • Pour le fils, c’est la liberté

  • Pour le père, c’est un budget.

Mais sous les phénomènes subjectifs apparait une constante : la réalité objective de l’objet : une mobylette ; ils savent bien tous les trois qu’ils ne parlent pas d’un âne, d’un avion ou encore d’autre chose…

La réalité ne se réduit pas aux accidents sensibles, mais les accidents révèlent ce en quoi ils sont enracinés : la substance, le « permanent » de l’être.

Conclusion :

L’intelligence a une aptitude à saisir le sens des choses (les causes), la nature humaine, par exemple, est connaissable : on ne peut se contenter de décrire l’homme dans ses différents rapports au monde au cours de l’histoire.

Le réalisme affirme qu’on peut connaître le réel. Il est la réponse au relativisme.

Ce qui veut dire qu’en éducation il faut mettre les jeunes au contact de la nature, en leur permettant de réconcilier dans leur esprit leur expérience directe et ce que nous dit la vraie science et le raisonnement. Il faut aussi les habituer aux sens des mots, pour leur permettre de définir l’essence des choses ; leur donner le sens du mot juste par un vocabulaire précis. Il faut aussi les faire réfléchir aux conséquences parfois multiples d’un choix par rapport à ce qui est objectif. Etc…                                                                                                                                                                              
fleche


Résumé de la conférence de Philippe Soual 

par Brigitte de Baudus 

Philippe Soual est marié et père de cinq enfants. Il est professeur de philosophie au lycée Pierre de Fermat, à l'Institut catholique de Toulouse et à l'IPC.

Il nous fait l'honneur de venir aux Rencontres de l'IPEF cette année et donnera une conférence sur le thème "la personne, le couple et l'enfantement". Voici un résumé, de quoi nous donner envie d'y participer :

La conférence examinera ce qui fait l’originalité de la famille parmi toutes les relations humaines possibles, donc ce qui distingue une famille d’une association, d’un rapport contractuel, d’une amitié, etc. Car un des dangers qu’affronte la famille aujourd’hui tient notamment au fait qu’elle est souvent confondue avec ces autres relations.

Il s’agira de montrer que l’idée même de la famille est nécessaire à la persistance d’un monde humain. En effet, la famille constitue un lien durable entre des personnes, d’abord comme union d’amour, comme unité à la fois spirituelle et charnelle de l’homme et de la femme. C’est alors cette union qui est féconde, en étant ouverte à l’engendrement des enfants et à leur éducation, pour les conduire à la libre personnalité.

La famille est donc la terre natale de la personne humaine.

                               fleche  


L'ipef en quelques mots 

L'ipef est une association dont l'objectif est de proposer aux parents une formation pour les aider dans leur mission d'éducateurs dans leur famille.
Pour cela, nous utilisons la méthode des cas, ciblés chacun sur un thème d'éducation ; quatre cycles de formation existent actuellement :


- le cycle de Base qui couvre toute l'éducation de 0 à l'âge adulte
- le cycle Jeunes Enfants destiné aux parents d'enfants de 0 à 6 ans
- le cycle de préparation à l'Adolescence destiné aux parents d'enfants de 9 à 18 ans

- le cycle "Grandir en couples", proposé à tous les couples qui ont quelques années de vie commune, mariés ou non, pour améliorer la connaissance des psychologies homme/femme et l'harmonie en couple


Nous sommes des parents au service des parents.  Notre association est apolitique et aconfessionnelle ; notre conception de la personne humaine est basée sur l'anthropologie naturelle, ce qui permet à chacun de s'y retrouver quelque soient ses convictions personnelles.
Pour nous rejoindre ou organiser un cycle de formation dans votre ville, n'hésitez pas vous rendre sur notre site internet www.ipef.fr

IPEF : www.ipef.fr  

fleche

LIENS UTILES